De l'argent en bricolant

Proposez vos services et gagnez de l’argent avec Frizbiz

 

 

Couper des arbres, repeindre sa cuisine… Pour réaliser ces petits travaux, Leroy Merlin propose, via la start-up Frizbiz, de mettre en relation des particuliers. Les artisans, eux, craignent une concurrence déloyale.

 

«Vous avez du petit bricolage à faire, mais pas le temps ou les compétences? Les bricoleurs Leroy Merlin vous donnent un coup de main». L'annonce du site de bricolage tapera dans l'oeil de tous les afficionados des petits travaux. Un Français sur trois a d'ailleurs réalisé des travaux d'amélioration de son logement au cours des trois dernières années. Pour les aider à choyer leur habitat, Leroy Merlin propose en partenariat avec la start-up Frizbiz un service de mise en relation de particuliers pour réaliser des travaux, a repéré BFMTV. En test jusqu'ici, le dispositif va être étendu dans tous les magasins de l'enseigne d'ici à la fin de l'année.

 

«Il s'agit d'économie collaborative. La plateforme Frizbiz, qui compte 100.000 utilisateurs, existe depuis un peu plus de deux ans et demi, et le partenariat avec Leroy Merlin depuis juillet 2015, explique Augustin Verlinde, co-fondateur de la start-up. Elle permet l'échange de services entre particuliers, en mettant en lien des ‘jobbers' qui ont les compétences nécessaires pour répondre aux besoins des autres». Le principe est simple. Le particulier qui a besoin d'un service s'inscrit sur la plateforme Frizbiz et poste son annonce en précisant le budget qu'il compte y consacrer. Par exemple, «enduit peinture à Salon-de-Provence pour 250 à 500 euros».

 

Une fois l'annonce publiée, Frizbiz appelle le particulier «pour s'assurer que le prix demandé est en cohérence avec le travail souhaité, savoir si la personne a déjà des outils, préciser la demande, etc». Les jobbers interessés répondent alors en proposant leurs services. Les deux parties peuvent choisir le paiement direct grâce à la plateforme, qui prend 13% de commission. Où via «Payname», un service en ligne de paiement entre particuliers.

 

.Les particuliers ont l'obligation de déclarer ces revenus aux impôts, note le co-fondateur. Pour ceux dont les revenus deviennent trop réguliers, nous leurs conseillons de prendre le statut d'auto-entrepreneur». En avril dernier, c'est Mr.Bricolage qui se lançait dans l'économie collaborative. Avec le site ladépanne.fr, l'enseigne permet aux bricoleurs de louer entre eux des outils de bricolage ou de jardinage.

 

PASSEZ A L'ACTION EN CLIQUANT ICI